Paris

COUP D'ÉTAT DE FRANÇOIS HOLLANDE: 120 MORTS ! AU MOINS...

Devant ses échecs successifs dans absolument tous les domaines, François Hollande n'a plus qu'une seule solution pour durer: se faire aider par ses amis musulmans, et tuer des Français blancs et chrétiens. L'opération "Charlie" avait parfaitement bien fonctionné au mois de janvier. Mais nous avions très rapidement découvert que la totalité des tueries de janvier 2015 avaient le palais de l'Élysée pour origine, et toutes les informations survenues par ailleurs et ultérieurement, ont sans cesse confirmé cette sinistre réalité.

Résultat: François Hollande détourne alors la haine des Français contre l'invasion islamique, en un prétendu soutien à son égard, et il fait honorer autour de lui les chefs du terrorisme musulman, des ordures criminelles comme les dirigeants de la Turquie, du Qatar ou de l'Arabie Saoudite,
pendant que les Français croyaient naïvement que la manifestation à laquelle ils étaient convoqués aurait pour finalité de marquer le début de l'entrée en guerre de la France contre l'Islam !

Superbement cocufiés, les Français apprirent alors qu'en réalité, l'affaire "Charlie Hebdo" recouvrait d'autres affaires relatives à de sordides opérations des services secrets français, et le petit journal salace de l'Extrême Gauche, appelé "Charlie Hebdo", se retrouva alors instantanément entre les mains du Témoin de Jéhovah Patrick Pelloux, et avec des millions en caisse, alors que ce petit torchon était déjà en faillite.


Ici, les deux ordures s'embrassant en public,
à l'occasion de cette immense manipulation de l'opinion publique .

Sur la lancée, le Juif de l'Élysée, accompagné du Juif Premier Ministre, du Juif Ministre de l'Intérieur, et du Juif Ministre des Affaires Étrangères, firent passer une série de lois liberticides.

À aucun moment, aucune mesure propre à faire reculer l'Islam et ses tueurs, ne fut prise.

Toutes les mesures ne visèrent qu'à une seule chose: faire taire toutes les voix libres, au prétexte de "sauver la liberté". Des dizaines de procès contre les journalistes, les humoristes, les sites de ré-information, assurèrent alors à l'équipe de sanguinaires qui s'est établie aux commandes de notre pays, de longs mois de tranquillité, pour poursuivre leurs exactions. Et parmi celles-ci, la poursuite de l'aide apportée directement par le Gouvernement juif de France, aux milices musulmanes qui ensanglantent l'Irak et la Syrie.

Argent, armes, explosifs, soutien logistique, soutien médical, octroi de matériels électroniques pour que les groupes d'égorgeurs, les bandes de violeurs, et les marchands d'esclaves, puissent bien se coordonner entre eux, et puissent s'incruster dans les vastes déserts du Proche Orient, sans compter l'envoi permanent sur place de centaines "d'experts" des services spéciaux français, pour aller massacrer les populations chrétiennes, yézidies, ou tout simplement laïques, d'Irak et de Syrie.

Mais "l'effet Charlie", s'est estompé. L'abrutissement des gens, par le déferlement merdiatique de janvier 2015, a été peu à peu vidé de toute substance, au fur et à mesure que la ré-information a montré que tous les acteurs et partenaires des attentats étaient, finalement, recrutés, animés, dirigés, et manipulés, depuis une cellule spéciale de l'Élysée.


Et finalement, tout cela a été remplacé par le mouvement "Je ne suis pas Charlie", car aucun Français ne peut se reconnaître dans l'ordure absolue qu'est le torchon "Charlie Hebdo".

Pendant ce temps, le bilan de François Hollande et de la Synagogue qu'est devenu le Parti Socialiste, refaisait surface. Aucun résultat sur le chômage, aucun résultat sur l'activité économique.

Seulement une fiscalité en aggravation permanente, des dettes toujours plus abyssales. Une police en pleine déliquescence. La Magistrature entre les griffes d'un monstre bien réel, Christiane Taubira.

Une Armée française totalement enlisée en des lieux où elle n'a rien à faire. L'invasion migratoire toujours plus lourde et insupportable, la criminalité violente en hausse permanente, une baisse régulière des exportations, et la hausse parallèle des déficits extérieurs, synonyme de dettes supplémentaires à venir...

Et les seuls succès de François Hollande, sont alors apparus comme n'étant que des coups de poignards donnés à la France et aux Français: glorification du mariage sodomite, généralisation des avortements, mise en place de la pornographie et de l'obscénité dans les écoles, construction de centaines de mosquées et d'écoles de formation des Djihadistes en France même, etc., bref, le Juif de l'Élysée avait un besoin urgent de greffer un second coup d'État sur le premier.



C'est fait ! Pour cela, il fallait qu'il se mette d'accord avec l'autre Juif, Sarkozy, afin que ce dernier ne vienne pas brouiller les cartes au dernier moment. Les derniers préparatifs étant ainsi réglés, au 11 novembre, entre les deux sanguinaires, qui ont chacun dépecé et massacré un pays (Sarkozy: la Libye, et Hollande: la Syrie), le festival allait pouvoir commencer.

C'est qu'il y a urgence ! Hollande voulait terminer l'année 2015 "en beauté", en se faisant passer
pour le chef du Monde et de l'avenir, à la conférence des Escrocs du climat, qui doit se tenir dans un mois. Or, de rodomontade en rodomontade, et en disant qu'il allait imposer un accord "contraignant", au Monde entier, et que ce serait ça ou rien, il a obtenu d'un grand nombre de pays la réponse: "Tant pis ! Alors, ce sera rien".

Maintenant, il faut soit décourager les participants, de venir, soit changer totalement la signification de cette réunion, en la transformant en une manifestation de solidarité internationale avec François Hollande, pauvre victime des méchants terroristes qu'il a lui-même soutenus, formés, armés, et recrutés pour leur sordide mise en scène de la soirée du 13 novembre.

Et puis, ce n'est pas tout. La dernière grande élection avant la prochaine Présidentielle, c'est l'élection pour les régions, qui se passe dans peu de jours, maintenant. Quant à la campagne officielle, elle démarre le 23 novembre, et c'est très important ! Le pouvoir judéo-socialiste, après avoir fixé les dates pour cette élection, a découvert, par les sondages, qu'une région risquait de tomber sous le contrôle du Front National, avec ce que cela implique comme découvertes, par les gens du Front National, de tous les scandales locaux par lesquels la Droite et la Gauche se partagent les marchés publics, et pillent les caisses publiques. Donc: panique à bord ! Il faut faire quelque chose !

Les sondages ont alors montré qu'une deuxième région est quasiment acquise d'avance au Front National. Et puis, il y a peu, c'est une troisième région qui peut très facilement basculer vers le Front National, surtout dans l'ambiance de l'invasion effarante que l'Europe subit, et la France aussi.

Entre-temps, le crypto- Juif Manuel Valls (Juif... franc-maçon, bien sûr, et marié à une Juive, ce qui explique bien évidemment beaucoup de choses, en ce qui concerne sa haine des Français et des Chrétiens), et le Juif Cazeneuve, s'étaient mis d'accord pour détruire le tissu régional français, en opérant des regroupements de régions françaises, afin que celles-ci ressemblent aux Länders allemands. Ils étaient tout fiers d'eux-mêmes et du nouveau coup porté contre notre Histoire et contre nos sensibilités.

C'est alors, tout étant en place, que sont tombés les sondages sur les perspectives du Front National.

Dans leurs dimensions actuelles, 3 régions qui passeraient au Front National, cela représenterait en réalité une vingtaine de départements. Grâce à l'idée lumineuse des abrutis qui nous piétinent.

C'est alors que Manuel Valls a fait, en public, la promesse solennelle que, lui, Premier Ministre, empêchera le Front National de gouverner ne serait-ce qu'une région, quel que soit le résultat des élections ! Le coup d'État était déjà annoncé.


Maintenant, observons en quoi consiste la stratégie mise au point par les Juifs au pouvoir :

a) Un bon massacre de Français, bien saignant, avec en plus une sinistre comédie (au Stade de France) pour faire croire que Hollande lui-même aurait été menacé.

b) Tout de suite, en pleine nuit, alors qu'il est censé n'avoir aucune information, Hollande décrète en France "l'état d'urgence", comme n'importe quel dictateur du Tiers-Monde, sur le point de subir une défaite électorale.

c) Cela lui permet de maintenir ou non les élections régionales selon la façon dont l'opinion publique va accueillir et comprendre ces informations. S'il ne peut les empêcher, il tentera alors le dernier coup de Trafalgar possible: les laisser faire, puis faire diagnostiquer, par le Conseil Constitutionnel, le fait que la campagne officielle pour ces élections ayant été placée en tout ou en partie, sous le régime de "l'état d'urgence", les élections ne sont pas légales, doivent être annulées, et reportées à une date ultérieure.

Et voilà comment on organise un coup d'État. Car un coup d'État ne signifie pas forcément: "le fait de chasser quelqu'un du pouvoir, par des moyens illégitimes", mais c'est aussi: "le fait de se maintenir soi-même au pouvoir par des moyens illégitimes".

Le Socialisme, c'est historiquement d'abord et avant tout, le Parti du Totalitarisme. C'est du mouvement socialiste que sont sortis le Communisme et toutes ses dictatures, le National- Socialisme allemand, et le Fascisme italien.

Le Socialisme n'a absolument pas changé, et nous le voyons à l'oeuvre chez nous comme ailleurs.

Ces choses-là étant bien claires et bien comprises, il reste tout de même l'autre partie du problème. Car la nuit du massacre a été ponctuée, comme tous les Témoins l'ont rapporté, de cris de "Allah
o'Akbar".

Cela fait longtemps que nous dénonçons l'alliance des politiciens pourris, avec la barbarie musulmane. Et c'est bien ce que nous constatons une fois de plus, dans notre pays. Les tyrans qui le piétinent, sont aussi les mêmes, exactement les mêmes qui réclament toujours plus d'immigration, toujours plus de Maghrébins, toujours plus d'Africains, toujours plus d'Arabes, toujours plus de cancérisation de la société française.

On ne peut pas inviter chez soi toutes les vipères de la région, pour leur offrir un banquet, et leur faire pondre leur progéniture bien au chaud et à l'abri du besoin, sans se retrouver un jour avec les mêmes vipères qui prennent possession de la maison. Nous l'avons dit et répété: le cavalier, ce sont les Juifs. Le cheval, ce sont les Musulmans, et les victimes, ce sont les Chrétiens, les Agnostiques, les braves gens.

Une fois de plus, tout cela se vérifie grandeur nature, de même que se vérifie la réalité de la guerre que nous avions annoncée depuis des années, et dans laquelle, par touches successives, nous sommes à présent entrés de plain-pied.

Il faut savoir que cela va s'accélérer, et il faut prendre la mesure exacte du problème. Une vidéo de
synthèse, a été mise en ligne très récemment sur Youtube.

Toute personne doit voir ce document, bien que la partie audio soit en anglais. Mais on comprend très bien ce qui se dit et ce qui se passe, seulement avec les images, même si l'on ne comprend pas un seul mot d'anglais. À la fin, c'est une Juive qui s'exprime, et qui revendique ouvertement que l'invasion de l'Europe est organisée par les Juifs "pour que les Juifs puissent ainsi sans cesse rester au centre du jeu, et les maîtres du jeu".

Il est du devoir de chacun de transmettre les coordonnées de cette vidéo à toute personne dont nous
possédons les coordonnées électroniques, afin qu'elle soit vue, même si ce que l'on voit est dérangeant et suffoquant. Mais c'est la réalité. Nous confirmons que rien n'y est truqué.



https://www.youtube.com/watch?v=44vzMNG2fZc

https://www.youtube.com/watch?v=44vzMNG2fZc

https://www.youtube.com/watch?v=44vzMNG2fZc



Au cas où, dans le cadre de "l'état d'urgence",
et des mesures dictatoriales que le Juif de l'Élysée va prendre
dans les heures qui viennent,
non contre nos assassins, mais contre nous,
il importe que cette vidéo soit enregistrées sur clef USB,
afin de pouvoir continuer à la faire circuler,
de façon à ne pas laisser se refermer le piège mortel
qui est organisé contre nos peuples .


Mis à jour 15 novembre


Il est tout à fait certain que ces massacres s'inscrivent dans une logique si "logique", que nous-mêmes les avions annoncés, ainsi qu'un certain nombre d'autres observateurs, qui voyaient la situation se dégrader de façon tout à fait inéluctable. La simple mentalité des Juifs qui ont pris le contrôle de notre pays, suffit, en elle-même, à aboutir au résultat que nous constatons.



Même lorsque les Musulmans avouent clairement la réalité,
le gouvernement "français" continuent à enfumer
nos populations, pour qu'elles ne se précipitent pas
vers les marchands d'armes et de munitions,
et ne créent pas de toute urgence les milices armées
que la situation réclame, évidemment !


Les Juifs Bernard Henri Lévy (BHL), Hollande, Cazeneuve, ou Valls,
sont bien d'accord sur un point:
faire triompher l'Islam pour nous détruire.
Actuellement, ils n'ont aucun autre objectif que celui-là .


Même quelqu'un que les Français croient être français, mais qui est juif, à savoir Alain Juppé, milite à tel point aux côtés des "Frères Musulmans" qui ont ensanglanté l'Égypte lors du prétendu "Printemps Arabe", que l'on peut considérer qu'il est secrètement musulman lui-même.



La gravité de la situation est telle que, bien entendu, les massacres vont à présent succéder aux massacres, de façon tout à fait "naturelle". Et au prétexte de combattre "le terrorisme" (vous noterez qu'il ne s'agit jamais de combattre l'Islam et les Djihadistes musulmans), les mêmes tyrans sanguinaires vont mener la lutte contre ce qui gêne l'Islam et l'islamisation définitive de la France. Il ne faut surtout pas imaginer quoi que ce soit d'autre, à l'horizon.

Le Gouvernement juif "français" profitait des circonstances pour se donner les moyens d'annuler ou de faire annuler ultérieurement les élections régionales. Nous pouvons d'ores et déjà confirmer ce point: dès la nuit du 13 au 14 novembre, François Hollande a signé le décret établissant "l'état d'urgence" (juridiquement: "la dictature"), sur la France entière (alors que le massacre n'a concerné qu'un tout petit secteur de Paris), et l'a établi dans un premier temps pour 12 jours ! C'est-à-dire que, d'emblée, la campagne électorale, définie par la loi, se voit placée durant les trois premières journées, sous le régime de l'état d'urgence.

Ce qui signifie que la campagne électorale toute entière est d'ores et déjà inconstitutionnelle, et que les élections le sont aussi. Il y a quelques heures, François Hollande a fait savoir qu'il s'apprêtait à prolonger l'état d'urgence au-delà de la limite actuelle de 12 jours. Il s'agit donc bien d'un coup d'État.

De même, la participation des autorités françaises elles-mêmes, dans cette affaire, ne fait déjà plus aucun doute. Pour faire croire que le responsable des massacres, ce serait "DAESH", c'est-à-dire "le Califat", L'un des tueurs a opportunément oublié sur le lieu de l'un des massacres, un passeport syrien. Ce qu'aucun merdia n'a dit, afin que nul ne comprenne la supercherie, c'est que les passeports syriens sont fabriqués... en France.

Oui, il y a un très ancien contrat par lequel l'État syrien (ainsi qu'un certain nombre d'autres États d'ailleurs, dans le Monde), fait fabriquer ses passeports (de haute sécurité, et c'est pour ça que l'État syrien les fait faire en France), par l'Imprimerie Nationale française.

Par conséquent, d'emblée, on a intoxiqué les merdias et, par leur intermédiaire, toute la population française, en leur faisant croire que les assassins seraient des gens liés au Califat. Ce qui n'est pas le cas, pas plus que dans l'attentat israélien contre l'Airbus russe au-dessus du Sinaï, il y a quelques jours.

Le Califat n'a rien à faire dans cette histoire. Il n'a reçu que des aides massives de la part des dirigeants français, sous la Présidence Sarkozy, comme sous la Présidence Hollande. La France n'a jamais fait de réels bombardements contre les forces du Califat, ni contre ses dirigeants. Et enfin, comme plusieurs experts du Renseignement viennent de le souligner, le Califat n'a jamais opéré en dehors des frontières qu'il s'est auto-attribué, en Mésopotamie.

Le passeport a donc été mis sur place, directement ou indirectement, par les services de l'Élysée. Mais, ce qui apparaît au fur et à mesure, c'est que les assassins sont bel et bien des Maghrébins nourris, soignés, logés et formés à nos frais, par nos Gouvernements, en France comme en Belgique. Ce ne sont pas des "Syriens", ni des "Irakiens". La source des attentats se trouve donc ici, en France, et si le Gouvernement français tente désespérément de cacher cela, c'est parce qu'il y est lui-même, forcément, impliqué.



Commentaires

Articles les plus consultés

Du grand art

Et bientôt sera la fin de la watchtower

Russie TJ