watchtower vs poutine

La Cour suprême refuse d'examiner la demande des Témoins de Jéhovah, visant à les reconnaître comme victimes de répression politique.




Le centre administratif des Témoins de Jéhovah en Russie

 http://tass.com/world/939467

Le juge a également refusé de laisser participer aux audiences les 395 associations locales, car pour le ministère de la Justice c'est la totalité de l'organisation à l'échelle nationale qui doit être interdite et fermée.

Les droits des associations locales sont violés. Le ministère de la Justice exige que ces associations soient fermées et que leurs biens soient confisqués, mais aucune d'elles n'est représentée ici devant cette cour a déclaré un porte-parole des Témoins de Jéhovah.
Le porte-parole du ministère de la Justice a de nouveau précisé que le procès concernait les activités générales du centre administratif de l'organisation des Témoins de Jéhovah, et que les associations locales faisaient partie intégrante des structures des Témoins de Jéhovah.

Le 12 octobre 2016, un tribunal de Moscou avait déjà émis un avertissement au centre administratif des Témoins de Jéhovah en Russie concernant ses activités extrémistes. En vertu de la législation russe, si l'organisation religieuse en question ne parvenait pas à remédier aux violations exposées ou si de nouvelles preuves d'activités extrémistes se faisaient jours, elle devait être fermée.

La Cour de la ville de Moscou, le 16 janvier, a donc confirmé l'avertissement concernant les activités extrémistes transmises aux Témoins de Jéhovah.

Dès l'annonce de la confirmation de l'interdiction des activités de la Watchtower, le Collège Central s'est précipité à Moscou, afin de venir parler à la Cour Suprême Fédérale de Russie, qui a accepté de les recevoir.

Parmi ces 5 personnages Paul Gillies, Assistant du Collège Central; à droite, Mark Sanderson, qui parle le russe; au centre, Vasily Kalin, responsable du Béthel de Saint-Pétersbourg.


https://www.jehovahs-witness.com/topic/5196697967788032/jw-representatives-russian-coutroom-today-hearing?page=1&size=10

Qu'ont-ils pu dire ?

Nous savons que par un jeu d'écriture légal (et non moral) toutes les salles du Royaume dans le monde appartiennent à la Watchtower.

Ils ne sont donc pas venus pour défendre leur communauté, mais les biens de la communauté.

Il est donc fort probable qu'ils soient venus rappeler que tous les bâtiments des Témoins appartenaient en premier lieu à la filiale russe, mais également grâce à ces jeux d'écriture à une société américaine : The Watchtower Bible..., et que les États-Unis sont les garants de la sauvegarde de tous les biens US à l'étranger.

La partie de poker est commencée
et on mise gros



Commentaires

  1. Nous aussi ex témoins on devrait être reconnus comme victimes de la wacthower et porter plainte. On nous prive de nos enfants, familles. On vous empêche de mener une vie tranquille parce qu'on est fliqué après être sorti de leurs griffes. On vous pourri la vie surtout quand vous avez l'aide de l'état. Mon mari et moi on est au chômage on a que 600,00 e tous les mois et faut donner pour le loyer 339,00e car il est à 650,00e et la caf nous réclame 2000,00e car trop perçu soit-disant. Beaucoup de témoins travaillent dans les administrations et ils sont sollicités pour nous démolir. Cela fait déjà cinq ans qu'on est sorti et les galères continuent. Aujourd'hui c'est notre moteur de voiture qui est hs car elle n'avait pas une goutte d'huile. Etrange! Ils ne sous auront avec toute leur intimidation. La wachtower est un mort-vivant.

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés

Du grand art

Et bientôt sera la fin de la watchtower

Russie TJ