gerrit baloche collège central

Bulletin de santé de gerrit lösch





 On se souvient des pertes de mémoire de Gerrit Lösch quand il refusa de comparaître au tribunal comme membre du collège central dans le procès de Gonzalo campos accusé d'agressions sexuelles sur José lopez.

Il affirmait:
Je ne suis pas, et n'ai jamais été un mandataire social, directeur, représentant légal, un membre ou un employé de la Watchtower. Je ne dirige pas, et n'ai jamais dirigé à aucun moment le fonctionnement de la Watchtower. Je ne dépends pas de la Watchtower. Je n'ai pas, ni n'ai jamais eu aucun pouvoir personnel pour faire ou pour déterminer la politique générale de la Watchtower ou dans un quelconque département de la Watchtower. La Watchtower n'a et n'a jamais eu aucun pouvoir sur moi.

Aujourd'hui, en plus d’Alzheimer c'est  l'incontinence qui le gagne.




Commentaires

Articles les plus consultés

Du grand art

Et bientôt sera la fin de la watchtower

Russie TJ