Australie TJ

Reprise des audiences par la commission royale sur la pédophilie au sein des communautés.

Alors que les représentants des autres religions ont fait leur mea culpa, les Témoins de Jéhovah ont défendu la règle des deux témoins et l'ostracisme des victimes qui quittaient l'organisation.


http://www.abc.net.au/news/2017-03-10/uniting-church-in-australia-apologises-to-victims/8344496

Extraits :
La commission royale a étudié les réponses faites par les Témoins de Jéhovah aux recommandations formulées après l'audition des victimes d'agressions sexuelles en juillet 2015.

L'église compte 67 000 adeptes en Australie et environ 800 congrégations. La commission a entendu la hiérarchie de l'église, basée aux États-Unis, laquelle a refusé de comparaître en personne ou par liaison vidéo et son avocat, qui assistait à l'audience, a précisé qu'elle le regrettait vivement.

La règle des deux témoins est un fardeau imposé aux victimes.

Cependant, deux membres de haut rang des Témoins de Jéhovah d'Australie ont été interrogés sur un certain nombre de questions, particulièrement sur les changements significatifs opérés afin d'éviter que les victimes soient confrontées à leur agresseur et sur le refus de l'église de modifier ses règles
exigeant deux témoins oculaires de l'agression si le délinquant niait les faits.

Terrence O'Brien, membre du comité de filiale des Témoins de Jéhovah et directeur de la Watchtower Bible and Tract Society of Australia, a dû affronter les vives questions du président de la commission, le juge Peter McClellan.

Juge McLellan : Si l'organisation ne reconnaît pas que les victimes ont été agressées, cela leur impose un lourd fardeau, n'est-ce pas ?

M. O'Brien: Cela ne signifie pas que nous ne croyons pas quelqu'un qui porte une accusation. C'est pourquoi nous enquêtons sur toutes les accusations portées à la connaissance des Anciens.

Juge McLellan : Oui, mais s'il n'y a pas deux témoins, vous n'acceptez pas l'accusation n'est-ce pas ?

M. O'Brien: Parce que bibliquement nous ne sommes pas en mesure de le faire.

L'avocat Angus Stewart SC a déclaré que la loi des Témoins de Jéhovah était en fait, la loi du silence, et qu'un enfant ne pouvait pas être représenté par quelqu'un d'autre qu'un parent lors d'une enquête interne.

L'audience de 2015 portait sur le témoignage d'une femme dont le père, un haut responsable de l'église, l'avait maltraitée.

La commission a été informée que, depuis cette audience, 17 allégations d'abus sexuels d'enfants avaient surgi et 15 avaient été signalées à la police. Les deux autres maintenant adultes n'ont pas poursuivi.

M. Stewart a déclaré à la commission que, depuis 2015, la commission avait reçu plus de 1 165 courriers provenant du monde entier concernant les Témoins de Jéhovah et la Watchtower d'Australie, ils critiquaient tous les réponses apportées par les Témoins pour préserver les abus sexuels d'enfants.

Selon moi, ce sont les pires de tous, que la commission royale aient entendus

Qu'auraient répondu les dirigeants de la Watchtower, si on leur avait demandé ce qu'ils pensaient de leur Dieu qui a donné ces ordres ?

TRÈS COMPRÉHENSIFS ENVERS LES HOMMES CE JÉHOVAH

Nombres 31.17-18 : Tuez tout mâle parmi les petits enfants, et tuez toute femme qui a connu un homme en couchant avec lui ; mais laissez en vie pour vous toutes les petites filles qui n’ont point connu de couche d’un homme

Que devinrent-elles ces petites filles ? Le texte ne le dit pas.

ET TRÈS EN AVANCE SUR SON TEMPS POUR L’ÉGALITÉ HOMME/FEMME

Une dot est exigée à l’homme David pour son mariage avec la princesse Mikal : Il dut mettre dans la corbeille de mariage 100 prépuces de palestiniens au Roi.

Zélé comme pas deux, David en apporta le double.
1 Samuel 18.27 : David se leva, partit avec ses gens, et tua deux cents hommes parmi les Philistins, il apporta leurs prépuces, et en livra au roi le nombre complet, afin de devenir gendre du roi.




Commentaires

  1. Les gens mettent encore leur confiance dans ces paroles "inspirées" par des hommes. Depuis j'ai quitté cette secte j'ai mis de côté ce livre qui parle de meurtres, de viol, d'inceste, de sorcellerie.

    RépondreSupprimer
  2. moi c'est pareil, j'ai mis de côté ce livre qui n'est que violence, apologie de la mort, de vengeance, je suis beaucoup mieux depuis que je me suis débarrassé mentalement de tous ces concepts humainement inspirés.

    RépondreSupprimer
  3. Quel dieu d'amour! Les gens qui continuent à prendre comme modèle ces paroles de ce dieu sont aussi cruels que lui. J'entends souvent des personnes dire que leur livre de chevet c'est la bible et sont fières. Là ou je vis les gens sont très croyants et tous les jours il y a des meurtres, des braquages,des couples qui font des crimes passionnels etc. En ce moment c'est le carême soit disant et ça continuent.

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés

Du grand art

Et bientôt sera la fin de la watchtower

Russie TJ