Miss Univers

Ça se passe à Helsinki, lors d'un concours pour Miss Finlande. Quelle prétendante au titre, le jury va-t-il élire ?






etc.... etc....
Voici donc la plus belle fille d'Helsinki et de Finlande, l'Élue, selon ce qu'a désigné le jury objectif et antiraciste, qui présidait à la cérémonie.




Voici miss reblochon, Mademoiselle Sephora Ikalaba, sûrement de la tribu des Gropifs.



Il s'agit évidemment d'une grand-messe raciste anti-Blancs, car ils ne se sont même pas donné la
peine de chercher une Africaine qui soit jolie.


Il y en a. Ils l'ont choisie parce qu'elle est noire, et pour insulter les candidates blanches, parce qu'elle est moche ! Remarquez, nous avons eu, il y a quelques semaines, l'élection de Miss France.


Il y a des sélections à tous les stades du concours, et lors du choix final, il y a une dernière présélection. À ce stade-là, il reste cinq candidates. Eh bien, toutes les candidates blanches avaient été éliminées avant le stade final, de telle sorte que ce sont cinq métisses basanées, qui ont concouru
entre elles, pour être représentatives de Miss France. Or, jusqu'à présent, la France ayant des DOM-TOM, le concours Miss France s'est toujours passé sans aucune connotation raciale, et diverses couleurs de peau ont été élues, au cours des années.

Il n'y avait absolument aucun problème de racisme. Maintenant, on a basculé de l'autre côté du système: tout ce qui existe doit être donné à des Arabes et à des Noirs. Les Blancs doivent systématiquement être présentés comme des Untermenschen, comme une Race inférieure, et personne n'a le droit d'appeler cela "du racisme". La grande guerre raciale génocidaire, engagée contre nous, est lancée dans tous les compartiments: génétique, culturel, civilisationnel, médiatique, dans le domaine publicitaire.

Avoir la peau blanche, en Europe est devenu un handicap.

+ d'info: http://breizatao.com/2017/01/09/finlande-la-nouvelle-miss-helsinki-symbole-de-lideologie-anti-blanche/



Commentaires

Articles les plus consultés

Du grand art

Et bientôt sera la fin de la watchtower

Russie TJ