Philadelphie TJ

Affaire stéphanie fessler, un juge critique les tactiques abusives des témoins de jéhovah pour retarder le procès.

http://watchtowerdocuments.org/philadephia-judges-jws-used-abusive-tactics-acted-in-bad-faith/

En 2013 Stéphanie Fessler, affirme avoir été agressée sexuellement 30 à 50 fois entre 14 et 16 ans par une femme qui avait la quarantaine, membre elle-même d'une congrégation voisine.

La Watchtower avait demandé le dépaysement de l'affaire de la juridiction de Philadelphie au profit du tribunal du comté de New-York. Ce qui vient d'être accepté.

La juge Patricia Jenkins dit que les faits prouvent que la demande de dépaysement de la Watchtower et des congrégations concernées n'était qu'une initiative de mauvaise foi pour retarder le procès.

Son avocat a également déclaré que La congrégation et la Watchtower avaient connaissance de cette maltraitance, puisqu'elles l'ont reconnue et savaient donc qu'elles étaient obligées de faire un rapport aux autorités de la protection de l'enfance, ce qu'elles n'ont pas fait.

Pour conséquence, cela a entraîné la répétition des agressions sexuelles. Le procès de Fessler est l'un des douze procès actuellement en cours aux États Unis.

Malgré tout ce retard programmé il pourrait néanmoins commencer au printemps prochain.

Outre ces arcanes politico-judiciaires, on peut se poser la question suivante : Pourquoi une jeune fille de 14 ans a t-elle pu accepter d'être l'objet de cette femme de quarante ans pendant 2 ans ?



Commentaires

Articles les plus consultés

Du grand art

Et bientôt sera la fin de la watchtower

Russie TJ