Espagne TJ

Piris Noelia raconte les abus qu'elle a subis enfant par un membre des Témoins de Jéhovah.

http://www.elperiodico.com/es/noticias/sociedad/nueva-denuncia-contra-testigos-jehova-por-ocultar-abusos-sexuales-pederasta-5631962

Résumé:
La Garde Civile a lancé une enquête après avoir reçu deux plaintes, celle de Noelia et celle d'Israël Florez, une autre victime habitant Tolède qui a actuellement 43 ans. Les deux plaintes décrivent les abus sexuels commis quand elles étaient enfants et la dissimulation faite par l'organisation des Témoins de Jéhovah.

Justice interne

Noelia est née en 1986 dans une famille qui faisait partie de la congrégation du Nord-Est de Barcelone. Elle fut agressée par son voisin, un membre éminent des Témoins de Jéhovah. Elle s'était alors confiée à sa mère, également membre de l'organisation religieuse. Sa mère alla trouver le présumé coupable, qui admit les faits partiellement. Elle en informa les anciens de sa congrégation. L'agresseur a prétendu ensuite que la fille avait exagéré, parce qu'il lui avait seulement donné deux claques sur le cul.

Plutôt que d'appeler la police, les anciens ont fait subir à Noelia quatre interrogatoires dans une pièce de la salle du Royaume de la congrégation. L'agresseur a réitéré sa version, et les anciens selon leur règlement intérieur ne l'ont pas condamnée puisqu'il n'y avait pas deux témoins oculaires de l'agression. Il y eu ensuite une réunion qui fut une confrontation avec son délinquant sexuel en présence de ses parents et de cinq anciens. La jeune fille ne put supporter une telle humiliation.

MENACÉE D’ÊTRE CONDAMNÉE PAR JEHOMERDE

Les Témoins de Jéhovah interprètent la Bible littéralement. Ils croient qu'Armageddon est imminent et que seuls les membres qui ont été baptisés pourront avoir la vie éternelle dans le paradis. Les anciens ont dit à Noelia, alors âgée de 8 ans, que si elle disait à quelqu'un ce qui est arrivé, Jéhovah cesserait de l'aimer et elle ne serait pas dans le paradis. Sa mère, qui avait dénoncé l'abus, était elle aussi intimidée. Ce fut une coercition brutale, dit-elle maintenant.

A 9 ans, elle a commencé à avoir des cauchemars, des crises d'angoisse et elle commença à perdre ses cheveux. Au fil des ans, elle fut en échec scolaire permanent. Sa santé n'a cessé d'empirer, elle développa la maladie de Crohn et elle fit une tentative de suicide à 19 ans. La congrégation lui avait même interdit de voir un psychologue.

Instructions écrites









Dans une lettre interne de 1992, il est même demandé que les victimes d'abus sexuels ne participent pas à une thérapie de groupe, parce que des problèmes pourraient surgir si le chrétien divulguait des questions confidentielles concernant d'autres membres de la congrégation chrétienne pendant les séances.

Dans la même lettre, il était expliqué qu'un pédophile qui ne se repent pas de son péché doit être exclu, mais l'agresseur de Noelia n'a pas été exclu, il fut seulement réprimandé avec une suppression temporaire de certains de ses privilèges, tel que prendre la parole en public dans la Salle du Royaume. Toutefois, comme Noelia et sa famille retrouvait l'agresseur plusieurs fois par semaine, lors des réunions ils étaient tous obligés de saluer l'agresseur en lui serrant la main.

Un deuxième cas

Israël Florez, une autre victime avait cinq ans quand il fut agressé. Les ministres du culte lui avait également demandé de ne rien révéler à quiconque de ce qui lui était arrivé.

Problème, à force de laver son linge sale en famille, l'eau est de plus en plus sale.....




Commentaires

Articles les plus consultés

Du grand art

Et bientôt sera la fin de la watchtower

Russie TJ