Fichier watchtower

La watchtower possède un fichier sur tous les pédophiles dans toutes les congrégations.

1) Le document ne contient aucune entête qui permette de connaitre sa provenance.

2) Ce document comme celui qui était déjà en vigueur avant cette version, prouve que la Watchtower possède un fichier complet et détaillé de tout les cas de pédophilie au sein des congrégations. Seule une infime partie échappera aux mailles de son filet, et sera connue de la Police et de la Justice. Ainsi page 6 & 3 il est écrit :

A report to the police or other appropriate authorities will be made immediately by the congregation elders if it is determined that a child is still at risk. Traduction : Un rapport à la police ou à d'autres autorités compétentes sera fait immédiatement par les anciens de la congrégation s'il est établi qu'un enfant est toujours à risque.

3) Le questionnaire et les directives visent uniquement à empêcher que les autorités soient au courant des scandales pédophiles qui prolifèrent dans les congrégations, le fait de soumettre un cas à la police demeurant strictement limité aux situations dans lesquelles la police aurait de toute façon connaissance du cas par d'autres sources que la Watchtower elle-même.

4) La Watchtower se positionne à travers son fameux "Département juridique" qui, comme un cabinet d'avocats, les protège des confidences faites par leurs clients (les anciens...).


5) A plusieurs reprises, le pédophile est toujours appelé "un pécheur", et non "un criminel", et le viol d'un enfant "un péché" ("sin"), (Voir les rubriques "H 1", ou "H 2"), donc la pédophilie ne concerne que la religion, et non les laïcs.
D'autre part les anciens considérés comme "ministres du culte" se retranchent derrière le secret de la confession. Problème: ce ne sont pas les pédophiles qui viennent se confesser, mais les victimes qui viennent les accuser.

6) Quant à l'enfant, il a été violé dans un cadre "religieux": il doit donc exercer son pardon imposé, et les parents ne feront rien qui puisse envoyer un "frère" en prison. Selon les lois internes, ils ne doivent pas porter plainte contre leur "frère".

7) Toute transmission avec le "Département juridique" ne se fera que par voies électroniques.
 (Attention aux hackers....)








Commentaires

Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés

Du grand art

Et bientôt sera la fin de la watchtower

Russie TJ