Les témoins se réveille doucement

Décidément, la parole se libère parmi les TJs. Certains pensaient que jamais la situation n'y dégénèrerait. Mais il faut croire que non. Ils se trompaient.

Quelle que soit la puissance de l'enfermement que subissent les Jworgueurs, il y a tout de même encore un peu de conscience chez certains, et ça s'exprime.

Voici un extrait de page Facebook réservée aux TJs. 



https://www.facebook.com/jwnews

Traduction:
Est-ce que vous admettez vraiment ce dont vous êtes en train de parler ? Car ce sont bien les TJs qui se présentent de façon continue, comme accusateurs, dans les affaires de viols d'enfants, dans le cadre des Églises. Et ce sont eux qui affirmaient qu'eux-mêmes n'ont pas cela.
 
Au lieu de quoi, c'est [chez nous] pire que dans l'Église catholique. Seulement aux USA, nous avons 23.000 cas [de pédophiles connus]. Et si dans l'Église catholique, il y avait la même proportion, alors, il faudrait que les Catholiques aient, eux, plus de 2 millions de pédophiles recensés, seulement sur les USA !

Ce n'est pas le cas. Et l'Église catholique a demandé pardon, pour ses mauvaises actions, et a modifié ses comportements. Toutes choses que le Collège Central n'a jamais faites.
Il est exact que tout TJ n'est pas forcément un criminel, mais le Collège Central a protégé pendant des décennies les violeurs d'enfants, et il le savait parfaitement. Ils prennent des précautions dans ce qu'ils expriment publiquement, mais dans les faits, ils montrent tout le contraire, et c'est ce que l'enquête menée en Australie a parfaitement prouvé.


Il y a des failles, à présent, dans la carapace du Monstre. Et cela s'élargit sans cesse. Ce défi, les petits salopards du Collège Central ne sont pas à même de le surmonter. Ils n'en ont ni le temps, ni le désir, ni les compétences. À notre avis, ils ont pris acte du fait que tout leur système va dans le mur, et tout ce à quoi ils pensent, c'est à transformer en liquidités le patrimoine représenté par tout le travail et les sacrifices des Jworgueurs. Puis à se mettre tout cela dans la poche et à laisser tomber la Watchtower et la Jworgue, qui ne peuvent plus leur apporter, dorénavant, que de graves ennuis, et des pertes. En ce moment, une commission d'enquête fonctionne, en toute discrétion, sur les TJs, en Angleterre, et au Pays de Galles. Une pétition, aux USA, demande la mise en place d'une commission d'enquête composée et fonctionnant, comme en Australie. Et il y a des initiatives dans le même sens, au Canada. Comment, alors que les TJs commencent à s'exprimer librement dans le monde anglo-saxon, tandis que tous les documents d'enquêtes viennent librement sur Internet, confirmant tout ce qu'avaient dit les prétendus Apostats, et allant même souvent au-delà de ce qui avait été annoncé, oui comment, alors que l'anglais est compris de façon courante, par de nombreux pays, la Watchtower
pourrait-elle cacher, dorénavant, ses abjections ? Mais c'est le Collège Central lui-même qui a créé la première brèche majeure dans le système, lorsqu'au lieu d'interdire définitivement Internet aux Jworgueurs, il a voulu "faire moderne", et dès lors, a dédiabolisé Internet. À partir de là, tout ce qui s'ensuit n'est ni divin, ni diabolique, mais simplement "logique".



Commentaires

Articles les plus consultés

Du grand art

Et bientôt sera la fin de la watchtower

Russie TJ