Explication Genèse 2: 25

Dans Genèse 2: 25, il est dit, à propos de la situation dans le Jardin d'Éden: 'L'homme et sa femme étaient tous deux nus, mais sans éprouver aucune gêne l'un devant l'autre'. Ne faut-il pas tout de même une sacrée dose de 'dissonance cognitive', pour accepter ensuite comme littéral le livre de la Genèse ? On sait très bien que la Bible, quel que soit l'angle sous lequel on puisse l'observer, et si on la prend au sens littéral, n'a qu'environ 6.000 ans d'existence, dans l'hypothèse la plus 'optimiste'.

En fait, donc, dans un cadre 'littéral', il faudrait que l'on n'ait découvert aucune trace de vêtements humains antérieurs à -4.000 (et donc aucun vêtement de plus de 6.000 ans), pour que l'on puisse être amené à faire l'erreur de considérer le récit de la Bible comme étant direct et historique. 

Comment peut-on comprendre cette véritable 'rage' qui saisit les Biblolâtres, quand ils veulent que les témoignages de la Bible, lorsqu'ils sont contredits par les faits, deviennent encore plus 'littéraux' ? Est-ce une simple psychopathie ? Ou y a-t-il autre chose ? 

Dans Wikipédia, à la rubrique "vêtement", nous trouvons cette affirmation évidemment vérifiée :


L'écart entre les deux chiffres ne signifie pas que l'on est dans le monde des suppositions, mais correspond au fait que l'on a découvert des restes de textiles ou de végétaux tressés ayant pu servir à faire des vêtements, et qui sont datés de -170.000 ans, sans que l'on puisse affirmer qu'il s'agissait bien de vêtements. À -83.000 ans, et ensuite, on retrouve du textile, des peaux, et des accessoires comme des ceintures, des attaches et fermetures, et ne pouvant avoir d'autre fonction que le vêtement.

Alors, évidemment, entre 6.000 ans d'ancienneté, et 83.000 ans, il y a une immense marge. D'autant plus que, bien avant la limite biblique des 6.000 ans, on retrouve là, les pratiques d'habillage... des morts.  

Si les momies et les personnes enterrées sont habillées, c'est que les vivants l'étaient aussi.

On peut également déduire très facilement, par le simple bon sens, que les Hommes s'habillaient, en considérant que nos ancêtres européens, mais aussi asiatiques, ont survécu dans les périodes glaciaires, sur des territoires touchés par des températures très basses. Bien entendu, ils n'ont pu survivre que grâce à l'utilisation des deux "vêtements" que constituent les habits, et l'habitat.

Le raisonnement de la Bible, d'ailleurs, qui est compris comme voulant dire: "Avant le péché, l'Homme est innocent, donc il ne porte de jugement sur rien, et reste nu", est tout à fait idiot. En effet, ce serait la conscience d'une nature pécheresse, qui amènerait les Humains à se promener "à poil", tandis que le vêtement, plus il serait couvrant, plus il serait le signe d'une "culpabilité" !

L'expérience oblige tout de même à dire que ce sont les exhibitionnistes, qui ont un problème avec le péché ! Pas les gens qui s'habillent de façon décente. D'autre part, bien avant les "6.000 ans bibliques", toutes les populations "boréales", qui vivaient de chasse et de pêche, étaient évidemment parfaitement emmitouflées dans des vêtements très chauds, dont découlent, par exemple, nos "anoraks", terme inuit, plus vieux que la Bible...



Au musée préhistorique de Tautavel, et à partir des plus récentes
découvertes et analyses en matière préhistorique,
voici le type de vêtements que nos ancêtres portaient,
en France, un bon paquet de milliers d'années,
avant "Adam et Ève" .
Pour faire "préhistorique", le musée se permet un anachronisme:
les cheveux ne sont pas peignés.
Or, parmi les tout premiers objets fabriqués en Europe,
par nos ancêtres, on trouve les peignes,
taillés dans des ossements d'animaux .
Donc, il faut imaginer la situation réelle,
avec des gens bien peignés !

 
A contrario, il saute aux yeux, sur la planète Terre, que le vêtement rétrécit en proportion de la
température ambiante moyenne. Donc, strictement aucun rapport avec un quelconque péché. il faut une dissonance cognitive particulièrement violente, pour accepter le récit de la Genèse comme "historique".



Commentaires

Articles les plus consultés

Du grand art

Et bientôt sera la fin de la watchtower

Russie TJ