Tour de garde octobre 2015

J'ai été très surpris de découvrir la photo de couverture de la Tour de Garde d'Étude du 15
octobre 2015, qui vient de sortir.



Nous commencerons par supposer que le "salut nazi" du garçon blond au premier plan, n'est qu'une
maladresse (mais nous n'en sommes toutefois pas vraiment convaincus).
Ce qui est recherché dans cette mise en scène, c'est l'image de gens qui se réunissent librement
pour leurs réunions "de culte", où ils le veulent, les uns chez les autres, et qui débattent entre
eux des choses de leur foi, dans une ambiance ensoleillée et bon enfant.
Comme la Tour de Garde est tout de même le principal canal du Mensonge, sur cette planète, il
n'y a pas à s'étonner de ce que ce soit donc un énorme mensonge qui soit véhiculé, ainsi, dès le
premier regard, sur la couverture.

La réalité des réunions, nous n'allons pas la rappeler. Tout le monde sait bien qu'elles se passent
dans des salles obligatoires, et avec un encadrement sectaire dont même les Scientologues sont
jaloux de l'absence de conscience, et de la capacité à installer un climat de terreur et de tyrannie.
Il y a quelques années, ce genre de réunion aurait pu, exceptionnellement, exister. Ça s'appelait
"les études de livres". Ça se passait au domicile d'un TJ
qui mettait son salon à disposition, et
quelques familles et autres Proclamateurs du même quartier s'y retrouvaient, une heure chaque
semaine, heure qui se prolongeait souvent, quand la réunion officielle était terminée, par quelques
moments de relativement libres échanges, en fonction de l'ouverture d'esprit du conducteur de
l'étude de livre. Dans les meilleurs cas, il y avait même l'opportunité d'un petit "pot", pour que tout
le monde se détende un peu, en dehors du formalisme de la vie sectaire habituelle.

Sauf que tout cela a été supprimé, par la Watchtower. Et par conséquent, cette photo est une
véritable provocation cynique, tout à fait volontaire, faite à l'encontre des TJs.

Ce qu'il faut rajouter, c'est qu'en réalité, et outre ce qui précède, ça participe à la création d'un
message subliminal, lorsqu'on feuillette cette Tour de Garde. Un peu plus loin (page 9), en effet, on
trouve l'illustration suivante, qui vient en terrible contraste de la couverture :



On propose donc aux Témoins de Jéhovah un contraste mensonger, mettant en jeu deux illustrations
mensongères. L'une, sur la couverture, présentant une "réunion idéale" de Jworgueurs, qui
n'existe pas, et ici, une "réunion aux catacombes" de semblables Jworgueurs, tout aussi
mensongèrement présentés "en pleine persécution".

Le caractère absurde de cette seconde illustration, est tout à fait évident, quand on constate que ces
gens sont en train de relire Matthieu 24: 14 dans le noir, comme s'ils ne connaissaient pas déjà le
verset par cœur... De plus, ils disposent d'une simple minable petite lampe à pétrole, alors que,
prévenus, justement, par "l'Esclave Fidèle et Avisé", qu'ils vont devoir vivre bientôt comme des rats
dans les caves, cela fait longtemps qu'ils auraient dû vider les magasins de tous leurs stocks de
bougies, de lampes à pétrole, et surtout d'éclairage au butane (type camping-gaz), qui
donnerait à ce groupe 30 fois plus de "lumens".


Par ailleurs, pour avoir une cave, il faut tout de même déjà disposer de la maison au-dessus. Et
l'on ne voit pas du tout pourquoi, grâce aux bons conseils de Mauricette, ils n'ont pas installé sur le
toit, auparavant, des panneaux solaires, et dans la cave, quelques batteries pour réutiliser la nuit
l'électricité accumulée le jour... Simples suggestions pour les guignols "apprentis-persécutés".

On est donc là dans une cascade de délires, chacun de ces éléments tirant vers les extrêmes, soit
dans l'idéal, soit dans la terreur, pour simplement cultiver la schizophrénie des Témoins,
obligés de porter dans leurs cervelles, tout à la fois, ces deux univers opposés - c'est le mécanisme
même de la schizophrénie -, tout en accordant une importance exagérée à leurs petites personnes,
ce qui est le terreau de base, de la paranoïa, avec le fantasme permanent de la persécution.
La Tour de Garde est donc bien l'école de la paraphrénie, c'est-à-dire de la quintessence des
maladies mentales.




Commentaires

  1. Je suis d'accord à 90 5 avec vous. Mais moi, ce qui me rend allergique aux TJ. c'est avant tout ce paradis terrestre qu'ils veulent me vendre. Regardez leurs images : c'est un monde OU IL SERA IMPOSSIBLE DE S'ISOLER, DE VIVRE A L'ECART ! Pour un individualiste comme moi, ce serait plut6ot un enfer. Il est vrai que le Ciel des autres obédiencs chrétiennes ne vaut guère mieux...

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés

Du grand art

Et bientôt sera la fin de la watchtower

Russie TJ